Aller au contenu principal
Nice

Form di ricerca

août 2020

Smart Life – Les nouveaux modèles de villes intelligentes, entre l’Internet des objets, la sécurité et l’automatisation.

#AroundNice

Smart Life – Les nouveaux modèles de villes intelligentes, entre l’Internet des objets, la sécurité et l’automatisation.

Au fil du temps, le concept de ville intelligente a changé et évolué en fonction du développement de l’innovation technologique.

Après la période de confinement, de nombreux équilibres dans le secteur de l’urbanisme ont changé et cela a évidemment affecté aussi les villes intelligentes. Si dans la sphère personnelle, l’urgence nous a contraint à suivre un rythme plus lent, nous faisant abandonner certaines des activités frénétiques auxquelles nous étions habitués dans la sphère sociale et collective. Elle a en revanche, accélérée les processus de transformation numérique et l’adoption de nouvelles technologies et de dispositifs IdO – Internet des objets, c’est-à-dire des objets “ intelligents” interconnectés entre eux afin d’échanger les informations collectées et traitées.

Aujourd'hui, les mots-clés les plus pertinents du nouveau modèle de ville intelligente sont la sécurité, l'efficacité, l'intégration et la durabilité. Il s'agit donc de créer des villes de plus en plus numérisées et connectées qui placent le citoyen, sa santé et son bien-être au centre. Ces villes doivent être aussi capables d'utiliser les données et les besoins de l'environnement urbain grâce aux nouvelles technologies pour fournir des services et des solutions appropriés.

Sur ce thème, qui évolue et se développe constamment dans une logique d'essais et d'erreurs, il est intéressant d'entendre l'avis de Carlo Ratti, architecte et designer, directeur du Senseable City Lab du MIT à Boston :

"Les villes ont été pendant des siècles des centres clé d'expérimentation sociale, à commencer par les cités-états italiennes au Moyen-âge. Aujourd'hui, face à la révolution physico-numérique de l'Internet des objets, l'innovation urbaine est plus que jamais nécessaire. Dans le même temps, des technologies telles que la reconnaissance faciale, la surveillance des données des téléphones portables ou la mobilité autoguidée soulèvent de graves questions éthiques. L'important est qu'il y ait une discussion et une implication civique sur le sujet afin que nous puissions poursuivre nos expériences en matière d'innovation urbaine et ne pas construire un mur de barrières ou le franchir en silence. Un nouveau langage sur ces questions sera fondamental pour un nouvel avenir urbain".

La clé de la croissance des villes intelligentes dépendra en grande partie de l'utilisation du système de l'Internet des objets, qui garantit la traçabilité, le suivi et la collecte de données. Grâce à l'Internet des objets, il est désormais possible de collecter de grandes quantités d'informations qui serviront à développer des services de valeur ou d'utilité publique, du stationnement intelligent au contrôle de la qualité de l'air, de l'éclairage intelligent à la mobilité intelligente et de la gestion de l'eau aux contrôles structurels.

Plus précisément, les technologies qui sont actuellement mises en œuvre concernent principalement la gestion de la mobilité, l'éclairage public, la surveillance de l'environnement, ainsi que la sécurité et le contrôle du territoire.

Dans ce contexte, Nice est à la pointe pour contribuer à la transformation intelligente et automatisée des villes. Prenons l’exemple de projet qui vient d'être lancé pour la transformation intelligente de la ville de Saint-Marin (Italie), qui débutera par des parkings aménagés par notre client, ParkIt, avec lequel nous avons déjà collaboré pour l'aéroport de Ciampino à Rome. Dans ce projet, Nice fournira des barrières routières et des automatismes garantissant un système entièrement numérique grâce à l'utilisation de barrières avec le système de contrôle d'accès automatisé. La conférence de lancement a eu lieu le 30 juillet et l'achèvement des travaux est prévu pour la fin de l'année.

Une fois de plus, Nice est fier de mettre sa technologie au premier plan des projets innovants, dans le but d’améliorer l’expérience quotidienne des personnes, non seulement chez eux, mais aussi en milieu urbain.